Qu’est-ce qu’une plus value immobilière ?

Nul n’aime perdre, car il est dans la nature de l’homme de ne vouloir que le bien pour lui. À la revente d’une maison, ou d’un immobilier quelconque, il est juste logique si on essaie de mettre le prix bien en dessus du prix d’acquisition. C’est logique, même si ce n’est pas dans une intention commerciale, puisqu’une valeur sentimentale partira aussi avec, voyons cette plus value immobilière en détail.

Un gain substantiel par la vente immobilière 

La plus value immobilière est ni plus ni moins le bénéfice qu’on se fait, à la revente d’un bien immobilier. A priori, c’est un bénéfice, puisqu’une somme sera bien rajoutée en plus de la restitution du montant de votre achat de cet immeuble. Là est bien la logique, mais c’est vision purement commerciale. 

Effectivement, si on achète pour revendre, ça tombe sous le sens, mais si l’on achète pour y habiter ou pour l’utiliser d’une quelconque manière, c’est juste différent. D’abord, cela pourrait très bien arriver après des années, et du fait de l’inflation, la valeur de la monnaie aurait largement changé. Pour ne pas être lésé, il est tout à fait normal d’indexer cette différence au nouveau prix. Il y a aussi les valeurs sentimentales que l’on a gardées dans cette maison ou autre bâtiment. Ce n’est pas seulement les amours, mais toutes sortes de souvenirs, comme le premier bureau dans un local professionnel ou autre. Après, il n’est plus facile de les lâcher facilement. 

Sans miracle, la taxation est bien lourde

L’imposition de la plus value immobilière est carrément de 36,2 % sur cette plus value. Cependant, rassurez-vous, cela ne concernera que de votre résidence secondaire. Comme quoi, votre maison d’habitation, à la revente, quelle que soit la différence entre les prix, vous serez bien à l’abri de cette charge fiscale. 

Cette somme est toutefois relative. Il se peut que vous ayez fait des travaux sur le site. Suivant les faits, certains travaux permettront de faire baisser votre taux d’imposition. C’est juste logique puisque vous avez effectivement augmenté la valeur du bien en question, mais pas n’importe quels travaux naturellement. Un ravalement de façade par exemple ne comptera pas dans ce calcul. 

Songez au bénéfice de l’exonération

L’exonération de la plus value immobilière concerne surtout la maison de résidence principale. Là est le principe, mais il y a tout aussi bien une myriade d’exceptions qui ne feront pas de malheureux. En effet, si vous n’habitez pas dans la maison, vous pouvez tout de même être exonéré si vous avez habité à l’étranger. Ainsi, l’immeuble pourrait être considéré comme une ancienne résidence principale ce qui revient au même. 

Toutefois, certaines conditions sont à réunir. Vous devez habiter en France au moins deux ans avant cette vente, et que la vente soit faite une décennie après le départ du propriétaire, si l’immeuble est loué ou utilisé par autrui. Que la vente soit aussi faite n’importe quand, si ce bâtiment est à sa merci depuis le premier jour de l’année avant cette vente.

Auteur de l’article : Rose

Moi c'est Rose, habitant à Paris, d'un père Argentin et d'une mère Italienne, j'ai eu la chance de beaucoup voyager étant jeune et suite à mes études en langues étrangères appliquées, j'ai décidé de devenir rédactrice web et de créer mon blog pour vous faire partager mes passions. Comme vous l'aurez deviné vous trouverez pas mal d'articles sur mes voyages, les différentes coutumes, la gastronomie et des bons plans voyages que j'ai pu tester. Je fais de mon mieux pour que vous puissiez trouver des contenus intéressant donc j’espère vous faire passer un moment agréable sur atuge.fr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *